La diététique selon la Médecine Traditionnelle Chinoise Bastien Sirou – Praticien en Médecine Traditionnelle Chinoise – Champagne-au-Mont-d'Or (69)
Bastien Sirou – Praticien en Médecine Traditionnelle Chinoise – Champagne-au-Mont-d'Or (69)
Plat fumant

Quelle alimentation pour l’hiver ?

L’hiver est une période importante pour le corps : c’est la période de repos qui permet de repartir avec plus d’énergie au printemps. On prépare un nouveau cycle. On dit que c’est l’apogée du Yin.
L’hiver débute le 8 novembre jusqu’au 16 janvier pour la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Prenons exemple sur la nature, elle est passive, la sève a reflué et les feuilles sont tombées. 😉
Il faut accueillir l’hiver par du repos, de l’introspection, de la méditation, du lâcher-prise 

> Retrouvez plus d’infos sur la saison dans l’article : bien préparer l’hiver

1. Préparer son corps au froid

Afin d’éviter d’épuiser son énergie, il faut être attentif aux messages du corps (pas toujours simple, mais c’est le moment de se mettre à son écoute)

  • Vous avez froid ? 

Mangez chaud : soupe, ragoût, potée (la cuisson longue va aider à réchauffer les plats et donc à la digestion)

  • Vous avez soif ? 

Buvez de l’eau chaude (oui, oui, l’eau nature, c’est encore plus simple à digérer) ou évitez de boire des boissons glacées

  • Vous avez envie de salé ? 

Mangez des aliments salés (ce qui ne veut pas dire ajouter du sel de table en excès).

 

Le cas du sel 🧂

La diététique chinoise attribue une saveur principale à chaque aliment.

Quand on parle de manger salé, ça ne veut pas dire ajouter du sel de table MAIS manger des aliments naturellement salés : viande de porc, canard, poissons, coquillages, crustacés, algues, miso…

  • Vous avez envie de sucré ?

Manger des aliments au goût sucré, mais pas de pâtisseries, friandises ou aliments contenant de sucre blanc. Enfin, pas tous les jours surtout 😋

Le cas du sucre 🍪

Le corps va réclamer les saveurs dont il a besoin. Il faut donc l’écouter, mais savoir le contrôler aussi.
Par exemple, un système digestif faible va souvent appeler la saveur sucrée (du sucre blanc, des pâtisseries etc.). Un peu de sucre va tonifier l’organe mais trop de sucre va le léser… C’est pourquoi, il faut compenser par des aliments de saveur “douce” (naturellement sucré) : patate douce, carotte, pomme de terre, certaines céréales comme le riz, l’avoine, le maïs, le seigle.

2. Bien finir la journée avec son repas du soir

Pour bien finir la journée et bien dormir, rien de mieux qu’un dîner adapté.
(Valable pour chaque constitution et déséquilibre). 

Finir la journée sur un repas réconfortant, réchauffant et digeste est important.

Voici quelques idées : soupe, soupe miso, bouillon aux légumes avec un petit bol de riz, soupe de poisson, viande mijotée (bourguignon), potée, aliments cuits à la vapeur, wok…

3. Les aliments de la saison

Certains aliments ont la capacité de renforcer le corps et d’agir sur son fonctionnement et son métabolisme. On le voit bien quand on mange épicé, on transpire, on a chaud, on devient rouge… A l’inverse, qui n’a pas déjà frissonné en mangeant une glace ? 

Naturellement, plus un produit est frais et non transformé, local, de saison ou même bio, plus on va bénéficier de ses bienfaits. 

Ce qui peut booster l’énergie en cette saison

Légumes : Poireau, carotte, navet, graines germées (à ajouter dans la soupe par exemple)

Fruits : Fruits secs (noix), châtaigne, fruits séchés, pomme

Céréales / Graines / Légumineuses : Sésame (principalement noir), lentilles et toutes les céréales

Viandes : Toutes les viandes vont aider à cette saison

Cuissons : Cuissons longues (mijoté, vapeur, bouillie, gruau etc.)

Petit + : Le thé noir aux épices (#ThéChaï) va réchauffer. A l’inverse le thé vert va plus rafraîchir le corps,  on va le garder pour les saisons chaudes 😉.

Toutes les épices vont réchauffer (sauf l’origan).

La nature en médecine chinoise

La nature est une classification des aliments (et plantes) en fonction de leur action sur la température du corps.
Il y a plusieurs natures : froide, fraîche, neutre, tiède, chaude et on comprend facilement l’action de chaque saveur sur le corps. 

Prenons l’exemple de la menthe qui, même consommée chaude, va provoquer un rafraîchissement du corps après ingestion.

> C’est le principe du thé à la menthe dans les pays du Maghreb pour se rafraîchir

A l’inverse, le piment, même consommé froid, va réchauffer fortement le corps.

En fonction de son déséquilibre énergétique, on doit choisir des aliments qui vont aider le corps dans son travail. C’est pour ça que la diététique chinoise s’adapte à chaque personne.

 

4. Recette de soupe de riz au poulet

Pour 2 personnes

  • 200gr de riz rond (ou riz basmati classique)
  • 2 escalopes de poulet (ou du tofu fumé si vous ne mangez pas de viande)
  • 1 bouillon de cube (volaille ou légumes)
  • 10 gr de gingembre frais épluché (facultatif)
  • Quelques feuilles de coriandre ciselée (facultatif)
  • Sel ou quelques gouttes de sauce soja / poivre / huile d’olive
  1. Faire revenir légèrement les escalopes de poulet coupé en morceau ou le tofu dans une poêle avec l’huile d’olive, réserver
  2. Faire frémir au moins 1L d’eau dans une grande casserole
  3. Dissoudre le bouillon dans l’eau chaude
  4. Ajouter le riz et le gingembre dès que l’eau frémit et faire cuire pendant 30mn
  5. Verser dans une assiette creuse et ajouter le poulet, saler, poivrer et ajouter de la coriandre. 

Si vous aimez, il est possible d’ajouter des algues (comme le wakamé) ou encore de remplacer la viande par du poisson. Ces aliments sont de nature salée et vont renforcer l’énergie de l’organe sollicité à cette saison.

> Tous les conseils de la saison ici !

 

 

Mise en garde :

Si vous vous sentez trop fatigué, que vous ressentez des vertiges ou l’impossibilité de vous réchauffer, consultez un médecin. Il vaut mieux éviter les épices trop fortes durant cette période de faiblesse.